Près de 3 Français sur 4 souhaitent que le traité simplifié remplaçant la constitution européenne soit ratifié par référendum.

71% des Français souhaitent que le traité simplifié remplaçant la constitution européenne soit ratifié par référendum.

Seuls 28% des personnes interrogées ne jugent pas le recours au référendum utile.

Le soutien à la consultation du corps électoral français est majoritaire quelle que soit la proximité politique des interviewés.

Légèrement plus solide à gauche qu’à droite (76% parmi les sympathisants de gauche, contre 66% parmi ceux de droite), le souhait d’un référendum domine également parmi les électeurs de Nicolas Sarkozy à la présidentielle de 2007 (63%), et ce malgré la volonté du président de faire ratifier le traité par la voie parlementaire.

Ce sont les sympathisants du Parti socialiste qui s’avèrent les plus nombreux à préférer l’organisation d’un référendum (78%), malgré l’avis de la plupart des chefs de file de ce parti.

Du point de vue socio-démographique, le soutien au référendum est majoritaire dans toutes les catégories de la population, au-delà des strates qui avaient le plus massivement rejeté la constitution européenne en 2005.

L’adhésion à une ratification par référendum est certes la plus élevée parmi les professions intermédiaires et les personnes âgées de 35 à 49 ans (77%), mais elle est également largement majoritaire parmi les cadres et professions libérales (68%) et les personnes diplômées (75% parmi les titulaires d’un bac+2 et 62% au-delà).

Question : Vous personnellement, souhaitez-vous que le traité simplifié sur les institutions de l’Union européenne adopté par les 27 pays européens soit ratifié en France par référendum ?

non_20a_20la_20constitution